1790 Saint Armand Road

View the complete tour A Tour of St. Armand’s historical landmarks with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad

1790 Saint Armand House The Hawk House


1790 chemin Saint-Armand

1790 Chemin Saint-Armand : La maison Hawk

Cette belle maison de briques du secteur Pigeon Hill est, avec son pignon en façade et sa galerie, un autre exemple local de style « Gothic Revival ». Elle fut construite en 1863 pour Charles Hawk (1814-1885).

Charles est le fils de George Hawk, un Américain venu s’installer à Saint-Armand au début des années 1800. Il fait partie de la seconde vague de peuplement américain de Saint-Armand, de 1800 à la Guerre de 1812.

1809, George épouse une fille d’ici, Hannah Smith. Ils viendront alors vivre à Pigeon Hill, dont on peut dire, avec les Tittemore, les Guthrie, les Pells et les Rychard, qu’ils en furent les pionniers.

Quant à Charles, il a épousé Jane Melvina Jones qui mourra avant d’avoir atteint sa quarantième année. Elle laisse dans le deuil, outre son mari, leurs deux enfants, Charles Thomas et Hannah Catherine.

Au moment où il construit sa demeure, Charles est conseiller municipal de Saint-Armand. Il le sera de 1860 à 1865.

En 1881, trois ans avant son décès, Charles vend la terre et la maison à Benjamin Salls, qui a 32 ans au moment où il achète ce bien. Il s’y installe avec sa jeune femme, Martha Mary Jane. Benjamin, comme Charles, est un fermier. Benjamin fut également commissaire d’école à Pigeon Hill.