Maisons McKenna et Lefebvre

View the complete tour Waterloo - Sur les traces de nos fondateurs with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad

340, rue de la Cour - Maison McKenna

Cette résidence fut construite vraisemblablement en 1873, d’après la Société d’Histoire de la Haute-Yamaska, par le fermier Stephen McKenna qui ne l’aurait habité que pendant cinq ans. Entre 1878 et 1882, elle a appartenu à son fils Thomas McKenna, puis entre 1882 et 1891, à Clara Dorval, l’épouse de Joseph H Lefebvre, notaire et registrateur à Waterloo.

En 1891, c’est Charles H. Parmelee qui en a acquis la propriété. Tour à tour éditeur du Waterloo Advertiser(1875-1880) et du Herald(1880-1883) de Montréal, conseiller municipal  de Waterloo et membre du Conseil d’agriculture de la province de Québec, Charles S. Parmelee s’est surtout fait connaître comme député libéral du comté de Shefford à Ottawa, poste auquel il a été élu à trois reprises, en 1896, 1900 et 1904. Après son décès survenu en 1914, c’est son fils Frank O. Parmelee, ingénieur, qui a racheté la maison et y a demeuré jusqu’en 1928. (SHHY)

*La Maison Lefebvre se trouve directement en face de celle-ci, de l'autre côté de la rue. 

341, rue de la Cour - Maison Lefebvre

Joseph Hubert Lefebvre (1853-1921) et Clara Dorval ont fait construire cette résidence en 1887, bien que Mme Dorval était encore propriétaire du 340, tout juste en face.

Après avoir gradué de l’Académie Militaire de Montréal en 1872, et complété ses études de notariat, Joseph H. Lefebvre a repris l’étude du notaire Brassard en 1879. Il s’est beaucoup impliqué à Waterloo. à tel point qu'il a été nommé secrétaire-trésorier de la Municipalité du Village de Waterloo et du Canton de Shefford ainsi que des écoles de Waterloo. Il a été élu maire de Waterloo en 1897. C'est aussi le promoteur et l'un des fondateurs du « Shefford Agricultural Park Association ». Il a d'ailleurs été le premier secrétaire-trésorier de cet événement.

341, rue de la Cour - Maison Lefebvre

Les Dorval-Lefebvre ont séjourné très peu de temps dans cette résidence, ayant acheté la maison de l’avocat Leonard (600, rue Eastern) dès 1890. Selon le Recensement de 1901, la maison Lefebvre était habitée à ce moment-là par la mère de M. Lefebvre, Mme Eulalie Boisvert qui l’avait acquise la même année pour la somme de 1400$. À son décès en 1902, elle en avait laissé l’usufruit à sa fille Anna qui a dû garder sa tante, ainsi que son frère Édouard, veuf avec trois enfants. Finalement, elle l’a revendue en 1922 à Léo Beauregard, qui l’a ensuite cédée à Alice Lefebvre en 1936.

La maison est ensuite passée, en 1943, aux mains de Willie Gagné, d’Hosanna Lussier en 1945, d’Alfred Desmarais en 1955 qui l’a aussitôt revendue à Georges Vallières. En 1990, les avocats Linda Côté et Denis Boileau en sont devenus les heureux propriétaires et y ont installé leur étude.

*Continuez votre parcours jusqu'au coin des rues St-Joseph et de la Cour, afin de découvrir la Maison Malboeuf.