La maison Noël-T.-Roussille

Maison jumelle de Noël-Théodore-Roussille

Photo source: Maison Noël-Théodore-Roussille – date inconnue © SHRT, Gracieuseté de M. Jacques Tremblay, QC – sur plaque de cuivre perdue. Musique Deuxième suite Rigaudon / Joseph Bodin de Boismortier, Opus 35 (1731), interprété au violon par Olivier Brault, violoniste de renommée internationale.


Noël-Théodore Roussille

Portrait de Noël-Théodore Roussille (1797-1890).

©SHRT, Fonds Aimé-Despatis, FAD-021-009-11_N-T Roussille.

Texte de la narration

Vous êtes tourné vers la maison Noël-Théodore-Roussille, de l’autre côté de la rue.

En 1823, quand le menuisier Noël-Théodore Roussille l’achète du notaire Joseph Turgeon, cet emplacement ne com­porte aucun bâtiment; ce n'est qu’en1824 qu’est érigée la solide maison en pierre à deux étages qui s'y trouve encore aujourd’hui. Elle est classée immeuble patrimonial en 1972 et une aire de protection est décrétée en 1975.

Nous ne connaissons que très peu de choses de la vie de la famille Roussille-Brazeau, propriétaire de la maison pendant plus de cent ans, ce qui explique probablement l'état de conservation et le caractère résidentiel du bâtiment, qui a été entièrement restauré dans les années 1970 par son propriétaire d’alors, M. Jacques Tremblay.

Noël-Théodore Roussille exerce sa vie durant les métiers de charpentier, maçon et menuisier; il est également conseiller municipal, maire de Terrebonne et capitaine de milice. C’est à ce titre qu’il est mêlé aux événements de 1837-1838 qui ont secoué le bourg de Terrebonne et laissé de profondes séquelles.

Noël Théodore Roussille se range dans le camp des Loyaux et des Bureaucrates, aux côtés de Roderick, Alexander et John Mackenzie, Joseph Masson, seigneur de Terrebonne, Octave Alfred et Joseph Ovide Turgeon ainsi que John Fraser. 

En novembre 1838, l'agitation locale des Frères Chasseurs tourne au drame. À la suite de nombreuses arrestations et d’un procès en cour martiale en mars 1839, six des meneurs sont jugés et condamnés à mort pour haute trahison. Charles Guillaume Bouc, voyageur, et Edouard Paschal Rochon, voiturier, ont leur peine commuée et ils sont exilés en Australie. Les quatre autres sont libérés sous caution. Roussille n’est pas mêlé à la fusillade du 5 novembre au cours de laquelle le policier Loiselle est atteint de deux balles; il tente plutôt de désarmer les habitants de la côte Terrebonne en compagnie de Joseph Ovide Turgeon et de John Fraser.

Depuis 1833, le juge de paix Octave Alfred Turgeon, à qui les Frères chasseurs réservaient leurs meilleures balles, louait la maison de Roussille, voisine des jardins de Rochon et près de l’auberge Mackay, tenue par Benjamin Reeves qui ne témoigne pas au procès; Reeves est l’un des principaux délateurs. À la suite des événements, le policier Amable Loiselle, qui s’est remis de ses blessures, loue la maison de Roussille pour en faire un poste de police avec geôle.

Entre 1839 et 1841, les registres d’écrou montrent que quelque 45 personnes ont été emprisonnées pour divers délits, notamment tapage nocturne, ivrognerie sur la voie publique, voies de fait avec blessures, racolage, etc. Les causes sont entendues par les juges de paix. Le poste de police rurale est fermé en 1841 et la famille Roussille reprend le cours de sa vie.

Merci de continuer votre visite. À bientôt.
 
Une présentation de la Caisse Desjardins de Terrebonne, partenaire officiel.



Excerpt of
Le front bourgeois de Terrebonne | Circuit historique

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad