Murale Nékitotegwak

Murale Nekitotegwak

Près de l'angle Wellington N. et Frontenac
Réalisation : MURIRS, 2003

Vous vous trouvez dans un secteur jadis fréquenté par les Abénaquis, à quelques pas de la jonction de deux rivières... là où les premiers colonisateurs de Sherbrooke se sont établis.

Nékitotegwak signifie en Abénaquis « là où les rivières se rencontrent ». Cette fresque sert donc à illustrer la rencontre des rivières Magog et Saint-François encore sauvages, à l’époque des barrages de castors. 

L'œuvre présente une conception imaginaire de ce qu’était la rivière Magog dans un secteur où séjournaient et naviguaient les Premières Nations attirées par l’abondance de gibiers, de poissons, de fruits sauvages et par l'eau d'érable. Les Abénaquis arrêtaient à cette jonction de rivières, y séjournaient et y transportaient leurs canots afin de remonter le canyon de la rivière Magog. Ils poursuivaient ensuite leur route vers le lac Memphrémagog. 

Les autoroutes sur l'eau d'il y a 200 ans

Photo source: Gérald Gilbert (réalisateur) et 9029-1949 Qc inc, détenteur des droits




Excerpt of
Balade à travers le temps au centre-ville - Guide virtuel

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad