Peach Springs

Peach Springs

Peach Springs doit son nom aux pêchers qui poussaient autrefois à cet endroit. Comme les locomotives nécessitaient l'eau de la source, un réservoir d'eau a été construit près du chemin de fer. Une ville s'est développée autour de la station et, en 1883, on disait qu'elle avait 10 bars mais pas d'école ni d'église. Aujourd'hui, Peach Springs est le siège administratif de la nation des Indiens Hualapai. Il ne reste plus grand-chose des commerces de la Route 66 à Peach Springs, sauf quelques bâtiments de pierre abandonnés et un vieux garage toujours fonctionnel; un survivant de l'ancienne route. On y retrouve aussi les cavernes du Grand Canyon.

Photo: Lauri Väin


Merveille naturelle

L'histoire de la formation des cavernes du Grand Canyon débute il y a 345 millions d'années, au fond d'une ancienne rivière. Tout le sud-ouest américain était recouvert par l'océan. Le passage des animaux marins a laissé des coquilles et des squelettes, créant une vase suintante, très riche en gisements de chaux. Cette vase est devenue un jour un substrat rocheux calcaire qui est le rocher de base des Cavernes. Plus tard, suite à des éruptions volcaniques et à des tremblements de terre, le fond de l'océan s'est élevé à plusieurs centaines de mètres, devenant les sommets d'aujourd'hui. L'altitude des cavernes est désormais à plus de 1500m au-dessus du niveau de la mer. Ces séismes ont fendu la croûte terrestre. L'eau de pluie a pénétré dans ces craques et s'est infiltrée dans le calcaire. Voilà comment sont nées les cavernes du Grand Canyon.

Il y a des millions d'années, il y avait de nombreuses périodes de pluie abondante et de déluges tropicaux. La pluie, légèrement acide, est entrée en contact avec le calcaire et a dissous les parties les plus douces. Cela a créé des corridors et des cavités que l'eau a rapidement remplies. Lorsque les pluies ont diminué, les cavités se sont vidées. Après des millions d'années et des changements de conditions, l'eau, en s'évaporant, a déposé du carbonate de calcium et a créé les belles formations que l'on peut voir aujourd'hui.

97% des cavernes du monde sont humides. De l'eau y coule toujours; les formations se développent toujours. Les cavernes du Grand Canyon sont sèches, ce qui signifie qu'il n'y a plus de formations en cours. Seules 3 cavernes sur 100 au monde sont sèches, ce qui rend ces Cavernes très rares et uniques.

Photo: Lauri Väin


Histoire des cavernes

En 1927, un jeune bûcheron, Walter Peck, s'en allait jouer au poker avec ses amis. Avant de s'y rendre, il a trébuché et a failli tomber dans un gros trou en entonnoir. Puisqu'il n'avait pas l'équipement approprié pour explorer le trou, il a continué son chemin. Rendu là-bas, il a parlé à ses amis d'un nouveau gros trou dans le milieu de son parcours. Le lendemain matin, Walter a rassemblé ses amis. Avec des cordes et des lanternes, ils sont allés explorer le trou. Une corde était attachée autour de la taille d'un cowboy du coin. Ils l'ont descendu. Lorsque ses pieds ont touché le sol, 45m de corde avaient été lâchés. Il s'est retrouvé dans une très grande et sombre caverne. À l'aide de sa lanterne au kérosène, il s'est mis à explorer. Toutefois, la seule chose qui l'excitait était d'avoir cru trouver une source d'or. Avec la lumière de sa lanterne, il voyait quelque chose briller. Il a rapidement rempli un sac d'échantillons. Il a donné son signal, trois tractions de la corde. Lorsqu'il est remonté, il a montré les échantillons avec une grande excitation à Walter. Il a ensuite raconté à ses amis qu'il avait vu les restes de deux squelettes humains. Son histoire a attiré les journalistes et les scientifiques qui voulaient étudier les os. Walter a acheté la propriété et les Cavernes pour exploiter de l'or.

Toutefois, lorsque l'analyse a été faite, Walter s'est avéré extrêmement déçu. Il n'y avait pas d'or, seulement de l'oxyde de fer ou de la rouille. Walter avait dépensé son argent pour un trou vide en entonnoir et une usine de rouille. Toutefois, en homme entreprenant, une brillante idée lui est venue en tête. Il demanderait 25 sous pour entrer dans les Cavernes et pour voir où l'homme des cavernes avait été trouvé. Il a fabriqué un ascenseur très primitif. On attachait les visiteurs au bout d'une corde et on les descendait avec une manivelle à la main. Ces touristes devaient fournir leur propre source lumineuse, habituellement une lanterne au kérosène. En atteignant le sol, il était imprudent de détacher la corde, car si la source de lumière était perdue, les spéléologues se retrouvaient dans la noirceur absolue.

En 1935, durant la Grande Dépression, des camps de travail ont été mis à la disposition des gens sans emploi. Le Civilian Conservation Corps (C.C.C) a passé un marché avec Walter. S'il fournissait tout le matériel, ils fabriqueraient une nouvelle entrée pour les Cavernes. Lorsqu'ils ont terminé, l'accès s'en est trouvé amélioré. Les 9 premiers mètres des Cavernes étaient un escalier de bois, puis on retrouvait trois échelles (4,5m chacune). Un joli pont suspendu couvrait les 18 derniers mètres. Cette nouvelle entrée a entraîné 15 étages pour entrer et 15 étages pour sortir. À la fin de cette étape de la construction, le prix a augmenté à 50 sous par personne. Maintenant, plus d'une personne pouvait entrer dans les Cavernes à la fois. C'était le seul moyen d'entrer et de sortir des Cavernes jusqu'en 1962. Puis, un nouveau puits a été explosé à 64m de profondeur et un ascenseur moderne a été installé.

On a finalement su comment les deux squelettes se sont retrouvés à 50 pieds sous terre. Durant l'hiver 1917-1918, un groupe d'Indiens Hualapai coupaient du bois de chauffage au sommet des cavernes. Deux frères ont attrapé la grippe. Avant que le groupe reparte à Peach Springs, une tempête de neige les a emprisonnés au sommet pendant trois jours. Finalement, la tempête était terminée, mais ils ne pouvaient pas creuser de tombe. Les Hualapais devaient ramener le reste de leurs hommes à la maison, mais ils avaient peur. S'ils rapportaient les corps, risquaient-ils de répandre la grippe sur toute la tribu? Que pouvaient-ils faire de ces deux corps? Ils se sont souvenu d'un petit trou bien dissimulé au sommet, alors ils se sont servi de ce trou de 15m pour enterrer les deux frères. Selon eux, il ne s'agissait que d'un trou de 15m. Ils n'avaient aucune idée que le fond de leur trou n'était qu'un gros rocher qui était tombé il y a des milliers d'années, scellant le sillon qui menait aux Cavernes. Comme le trou avait été utilisé pour enterrer ces deux personnes, les Hualapais considéraient cette région comme sacrée. Lorsque l'ascenseur était opérationnel en 1962, l'entrée naturelle a été scellée pour toujours par les voisins, les Hualapais.

Photo: Lauri Väin


Grand Canyon Caverns




Excerpt of
Circuit de Las Vegas au Grand Canyon

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad