3038 Sainte-Marie, (dépendance)

View the complete tour À la découverte du Mascouche d'autrefois with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad

La salle du conseil


La salle du conseil municipal

À l’automne 1886, la Communauté des soeurs de la Providence achète une partie de la pierre de la vieille église démolie pour faire place à la nouvelle église paroissiale de Saint-Henri de Mascouche.

Avec les cinq toises déjà données par la Fabrique, la construction d’un bâtiment de pierre de 86 pieds sur 31 pieds sur le terrain voisin du couvent a été terminée à l’automne 1888. Il comprenait une glacière, une dépense, une laiterie, un hangar à grains, un hangar à bois et une remise pour les voitures.

L’ouvrage grandement ravagé par un incendie à l’été 1944 a été rapidement reconstruit. 

Lorsqu’en 1965 les religieuses ont remis le couvent à la Fabrique Saint-Henri, cet édifice (qu’il ne faut pas confondre avec l’ancienne porcherie) n’avait plus ses fonctions originales. En fait, le tiers avant de l’édifice servait de cuisine d’été pour les hommes qui logeaient au couvent et qui y passaient la saison estivale à la fraîche, à fumer et à jouer aux cartes ou aux dames. L’autre partie était encore utilisée comme hangar à grains et remise pour les voitures. Il y avait deux grandes portes qui correspondent aujourd’hui aux fenêtres du côté droit de l'entrée principale de l'actuelle salle du conseil municipal.

En mai 1968, la paroisse loue le bâtiment à la municipalité au coût de 55 $ par mois pour un bail initial de 20 mois afin d'y aménager temporairement un garage municipal. Même après l’achat par la ville en 1972, le contremaître Georges L’Heureux et les employés de la voirie garderont l'endroit comme lieu de travail jusqu'au déménagement en février 1976 dans le nouveau garage municipal situé depuis au 3394, chemin Sainte-Marie.

Lorsque le conseil municipal de Mascouche a décidé de rénover le vieux Couvent, il a donné une nouvelle vocation aux murs séculaires tout en leur redonnant leur fraîcheur originale. Ils abritent dorénavant la nouvelle salle du conseil. La première séance du conseil s’y est tenue le 6 novembre 1978.

La salle du conseil de ville est également un lieu privilégié pour tenir diverses assemblées de citoyens, des réceptions, des conférences de presse et des expositions diverses. Par exemple, à l’automne 1989, le Comité Georges-Delfosse a inauguré le premier Festival de peinture à Mascouche et a exposé annuellement  les toiles de ses artistes professionnels jusqu’en 2008.


Salle du conseil

Avec les cinq toises déjà données par la Fabrique, la construction d’un bâtiment de pierre de 86 pieds sur 31, sur le terrain voisin du couvent a été terminée à l’automne 1888. La dépendance, actuellement adjacente à l'hôtel de ville, comprenait une glacière, une dépense, une laiterie, un hangar à grains, un hangar à bois et une remise pour les voitures.

Collection: Comité du 250e anniversaire de Mascouche


La nouvelle salle du conseil

La nouvelle salle du conseil le jour de l’inauguration de l'hôtel de ville.  Photo prise le 5 novembre 1978.

Collection: Ville de Mascouche/Huguette Lévesque-Lamoureux


Intérieur de la salle du conseil

Lorsque le conseil municipal de Mascouche a décidé de rénover le vieux couvent, il a donné une nouvelle vocation aux murs séculaires tout en leur redonnant leur fraîcheur originale. Ils vont abriter dorénavant la nouvelle salle du conseil. La première séance du conseil dans ces lieux s’y est tenue le 6 novembre 1978.

Collection: Comité du 250e anniversaire de Mascouche


Plan modifié en juin 1915

Plan de la salle du conseil, modifié en juin 1915.

Collection: Archives financières de la Providence