3034 Sainte-Marie (ancien couvent)

View the complete tour À la découverte du Mascouche d'autrefois with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad

L'hôtel de ville


L'hôtel de ville

En 1855, sous l’instigation du curé Chevigny de la paroisse Saint-Henri-de-Mascouche, Mgr Bourget a confié à la jeune congrégation religieuse de Montréal "Les Soeurs de la Providence", la direction d’un nouvel établissement de charité à Mascouche.

La Providence Saint-Louis, nommée ainsi en l’honneur de l'abbé Louis Gagné grand bienfaiteur de l’œuvre, a pour but d’offrir un refuge pour les orphelins, un asile pour les personnes âgées et une maison d’éducation pour les jeunes filles.
Durant plus de 100 ans, des milliers de personnes ont été secourues par les religieuses. Un programme scolaire renommé pour sa grande qualité était aussi offert annuellement à plus d’une centaine de pensionnaires e det jeunes filles de Mascouche. 


Avec le début de la Révolution tranquille au Québec, le rôle des communautés religieuses change. À Mascouche, on décide de construire une nouvelle école pour remplacer le «vieux couvent» dont la restauration exigere d'importantes dépenses.

Le pensionnat pour les filles ferme en juin 1960 et les élèves externes fréquentent dorénavant la nouvelle école Sacré-Coeur. En 1964, le foyer pour personnes âgées ferme ses portes à son tour. Le personnel religieux quitte définitivement le couvent à l’été 1965.

Au printemps suivant, la Fabrique loue l’édifice à la Commission scolaire de Mascouche pour « 1$ et autres considérations »; cette dernière lui donne le nom d'école « l’Oiseau bleu » et y installe également son centre administratif.

Mascouche obtient le statut de ville en 1970. Quelques années plus tard, elle acquiert l’édifice patrimonial pour y aménager l’hôtel de ville. Après des travaux majeurs, l'inauguration officielle a lieu le 5 novembre 1978 et la première séance du conseil se tient dans la nouvelle salle municipale, adjacente à l'hôtel de ville, dès le lendemain soir.


La maison Providence St-Louis, 1883

Lors de la bénédiction de la maison en 1883, l’institution reçoit le nom de Providence Saint-Louis, en l’honneur de Saint-Louis Roi de France mais aussi en celui de l'abbé Louis Gagné, grand bienfaiteur de «l’Oeuvre de la Providence».

Collection: Jean-Claude Coutu


Soeurs de la Providence

À l’automne 1886, la Communauté des soeurs de la Providence achète une partie de la pierre de la vieille église démolie pour faire place à la nouvelle église paroissiale de Saint-Henri de Mascouche.

Collection: Comité du 250e anniversaire de Mascouche


La chapelle en 1955

La chapelle du couvent en 1955, aujourd'hui la salle des comités de l'hôtel de ville.

Collection: Archives de la Providence Montréal


Grotte de la vierge

La grotte de la Vierge Marie était située à l’arrière du couvent et fût inaugurée le 14 octobre 1945.

Collection: Jean-Claude Coutu


Rentrée scolaire

La rentrée scolaire au couvent dans les années 1950.

Collection: Archives de la Providence Montréal


Classe en 1954

Classe de Mlle Chaput en 1954.

Collection: Archives de la Providence Montréal