Parc du Sacré-Coeur

View the complete tour À la découverte du Mascouche d'autrefois with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad

Le monument du Sacré-Coeur


Le monument du Sacré-Coeur

Le monument du Sacré-Coeur est construit en 1918 à l’emplacement du premier cimetière de Mascouche, en usage entre 1750 et 1907. Par l’érection de ce monument, les paroissiens de Mascouche implorent, en cette fin de Première Guerre mondiale, le Coeur Sacré de Jésus afin que cessent les hostilités. Le monument est également édifié pour commémorer les victimes de la Première Guerre mondiale, celles de la grippe espagnole et les personnes autrefois inhumées dans l’ancien cimetière.

Plusieurs monuments au Sacré-Cœur sont érigés à cette époque partout au Québec. Le cardinal Elzéar-Alexandre Taschereau (1820-1898) place la province ecclésiastique de Québec sous sa protection vers 1875. Par la suite, la dévotion au Sacré-Coeur se répand un peu partout au Québec et la production artistique se répand autour de ce thème au 20e siècle. Cependant, celui de Mascouche possède un socle beaucoup plus imposant et une valeur d'art plus élevée que bien des monuments de ce type.

Inscription : « 1918. La paroisse St-Henri-de-Mascouche à la gloire du Sacré Coeur de Jésus. Bénissez-nous. R.I.P. » et « Vos enfants. 1750 à 1907 ». La première inscription évoque l’année de l’installation du monument (1918), alors que la seconde rappelle que le site a été utilisé comme cimetière entre 1750 et 1907.

Source: BERGERON-GAGNON INC. Église, presbytère et ancien couvent de Saint-Henri-de-Mascouche; salle du conseil et monument du Sacré-Cœur. Évaluation de l’intérêt patrimonial, novembre 2011, 91 p.


Monument du Sacré-Coeur

En 1918, un monument du Sacré-Coeur fût érigé dans ce parc en commémoration de la Première Guerre Mondiale.

Source: disponible sur demande au info@sodam.qc.ca