En route pour le Pacifique

View the complete tour Le Cycloparc PPJ: Une histoire de train dans le Pontiac with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad

En route pour le Pacifique

Depuis le début du 19e siècle, le Pontiac était relié au reste du pays grâce à la navigation à vapeur. Mais ce moyen de transport coûtait cher et ne pouvait plus rivaliser avec l’avancée technologique qu’était le train.  Vers 1866, le chemin de fer a été développé du côté ontarien, en face de Bristol. Les habitants du Pontiac devaient prendre le traversier de Bristol pour rejoindre la gare à Sand Point. Malgré tout, ce voyage vers Ottawa était plus rapide qu’en bateau à vapeur.

Mais le Pontiac voulait son propre chemin de fer qui lui permettrait d’être raccordé directement à Ottawa ou Pembroke, et de transporter marchandises et voyageurs plus rapidement.

En route pour le Pacifique

La compagnie Pontiac Pacific Junction Railway (PPJR) a alors vu le jour, supportée par des promesses d’octrois fédéraux et provinciaux. On planifiait, dans un premier temps, une ligne partant d’Aylmer à Pembroke d’où elle devait être reliée à la ligne allant jusqu’au Pacifique.

Ce n’est que lors de l’achèvement des travaux du pont Interprovincial (pont Alexandria) en 1901 que la PPJR atteint son objectif de relier le Pontiac à Ottawa et de placer la région au cœur de la stratégie de transport ferroviaire commercial au Canada.