Le squatteur François Gaudreault

Le squatteur François Gaudreault


Le squatteur François Gaudreault

Avant l’établissement des Pères Trappistes à Mistassini, François Gaudreault fut le premier homme à s’établir sur ce qui s’appellera plus tard la Pointe-des-Pères.

L’histoire de son arrivée ne fut pas sans embûches. Engagé dans les chantiers forestiers près de Péribonka, François Gaudreault rêve d’opérer son propre moulin à scie. Lorsqu’un contremaître lui parle d’un emplacement près de puissantes chutes sur la Mistassibi, lui et son fils aîné plient bagage pour cette contrée encore inhabitée. On est en 1883 .

Une fois établi sur le territoire qui devait le sortir de la pauvreté, il abattit le premier arbre d’une grande forêt vierge pour dresser un abri et un moulin au pied de la grande chute. Cet établissement ne se fit pas en toute légalité. Encore aujourd’hui, François Gaudreault est surnommé « le squatter », du fait de son occupation de lots qui n’ont jamais été achetés officiellement .

Prenant d’abord son aîné avec lui, Gaudreault devra retourner chercher ses autres fils. Les difficultés rencontrées au cours de ces périlleux voyages ont mis leur vie en danger de nombreuses fois. Incapables d'assurer leur subsistance malgré la construction d'un moulin à scie, d'une étable et d'une maison, les Gaudreault vendront tout aux Trappistes en 1890 .




Excerpt of
Les Pères Trappistes, force vive d'un pays neuf

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad