Une vocation touristique

Une vocation touristique


Une vocation touristique

Si le site touristique de la Chute à l’Ours est maintenant un site majeur de la MRC de Maria-Chapdelaine, c’est grâce à Louis-Ovide Bouchard, qui fut maire dans les années 1960. Il a vu le potentiel touristique du site qui était, à l’époque, surtout utilisé pour la chasse et la pêche .

C’est en octobre 1963 que les travaux d’aménagement du site débutent. Ces derniers furent terminés en quelques mois seulement et c’est en juin 1964 que le site de la Chute à l’Ours ouvre officiellement ses portes aux nombreux visiteurs. Les travaux du site furent en grande partie financés par les deux paliers de gouvernement dans le cadre d’un programme pour favoriser les travaux durant la saison hivernale afin d’améliorer l’économie de cette saison plus difficile.

Au fil des années, le site continue à se développer. En 2005, on comptait 156 terrains avec commodités et environ 50 terrains destinés au camping sauvage, alors que 18 chalets sont disponibles pour la location. Le site est également doté d’un complexe de restauration et de quatre motels.

Si le site est aussi populaire aujourd’hui, ce n’est pas seulement grâce à la visibilité touristique, mais également grâce aux évènements qui y sont organisés. Effectivement, chaque année, deux évènements sportifs régionaux d’envergure y sont organisés. Il s’agit de la Classique de volley-ball de plage, attirant des milliers de visiteurs, et du Rallye de VTT des Chevaliers de Colomb.




Excerpt of
Le commerce des fourrures: choc des cultures

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad