Le toponyme Vauvert

Le toponyme Vauvert


Le toponyme Vauvert

Le Canton Racine, non loin de Péribonka, accueillit une congrégation de Frères de 1903 à 1938 d’où il tient le nom de Vauvert. Découlant du latin classique Vallis Viridis, Vauvert signifie « vallée verte » .

En France, au début de l’an 1900, le clergé est rejeté lors de la révolution religieuse et les Frères Ouvriers de Saint-François-Régis se voient chassés du pays. Ayant espoir de reconstruire leur communauté en sol jeannois, les Frères s’établissent à quelques milles au nord de Péribonka, en longeant le lac Saint-Jean . C’est cette communauté religieuse qui donna au territoire son nom actuel, car, dès 1910, l’administration centrale des Postes à Ottawa attribuait le nom de Saint-Joseph de Vauvert à l’orphelinat des Frères . Cette association est due, selon la croyance populaire, au lieu d’origine de la communauté.

Le lien entre le toponyme Vauvert et les Frères Ouvriers n’a toutefois jamais été établi avec certitude. On pense d’abord au château de Vauvert, bâti à la fin du Xe siècle dans le sud de Paris et cédé à l’Ordre des Chartreux, une communauté religieuse, en 1258, qui avait dans l’idée d’en faire un couvent. Cette abbaye de Vauvert n’existe plus aujourd’hui .

Sinon, Vauvert réfère aussi à une commune française dans le département du Gard, arrondissement de Nîmes. À ce jour, il n’y a pas de traces d’un quelconque passage des Frères Ouvriers dans un autre endroit appelé Vauvert, le regroupement ayant été fondé à Le Puy, en Haute-Loire, en 1850, par le père jésuite Maxime de Bussy .




Excerpt of
Vauvert au temps d'avant

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad