Petit-Saguenay

Église Saint-François d'Assise

Au 50, rue Tremblay, à Petit-Saguenay
..........

Les premiers missionnaires s'installent en 1844 à Petit-Saguenay, vu la présence de travailleurs forestiers de la Société des Vingt-et-Un, arrivés en 1838. En 1912, la mission Saint-François-d’Assise est créée et on construit une chapelle. La paroisse est ensuite fondée en 1918, année où une église est érigée.

En 1945, avec l’accroissement de la population, l’architecte régional Sylvio Brassard travaille à l'agrandissement de l'église et lui donne un style roman. Mais dix ans plus tard, un incendie la détruit complètement.

L’église actuelle date de 1956. Les plans sont encore une fois de Sylvio Brassard, qui s’est inspiré cette fois-ci du style « Dom Bellot ».

Photo: SHS-P2,S7,P08235-1

Coeur du village de Petit-Saguenay

Sur la route 170
..........

Le territoire de la municipalité est caractéristique de celui d’une vallée glaciaire, composé de hauts plateaux et de profondes vallées. Les secteurs les plus bas sont ceux qui sont les plus propices à l’agriculture. On peut entre autres observer de tels paysages, vallonnés et champêtres, sur la route régionale à l’approche du village.

Photo: Collection municipale (Laurent Lavoie)

Vue du quai de Petit-Saguenay

Vue du quai de Petit-Saguenay (rue du Quai)
..........

Le centre du village de Petit-Saguenay est établi à une certaine distance du fjord et du quai érigé à même l’anse de Petit-Saguenay. Pour y accéder, il faut franchir les cinq kilomètres de la route du Quai. Le site du quai, d’où l’on peut observer l’anse, le fjord et l’embouchure de la rivière Petit-Saguenay, offre un point de vue grandiose sur le Saguenay.

Photo: Marie Brunet

Anse-Saint-Étienne

Au 99, chemin Saint-Étienne
..........

En 1883, la compagnie Price Brothers construit, à l’embouchure de la rivière Saint-Étienne, un ouvrage industriel imposant et novateur: une scierie actionnée à la vapeur.

En 1890, la population permanente de l’Anse-Saint-Étienne compte environ 500 habitants et la compagnie édifie un village (le premier village de compagnie de la région) pour que les travailleurs puissent se loger. Bien qu’elle loue les maisons aux travailleurs et qu’elle les paie en pitons échangeables seulement dans ses magasins, la compagnie s’engage dans la construction d’une église.

Le 5 juin 1900, un feu d’abattis s’embrase sur une terre en friche et dévaste presque entièrement le village et les installations des Price. C’est la fin du village de Saint-Étienne, dont il ne reste que très peu de vestiges. 

Photo: SHS-P2,S7,P10201-2

Club des Messieurs

Au 100, rue Eugène-Morin
..........

Le site de la rivière Petit-Saguenay compte des bâtiments et des chalets rustiques qui rappellent les maisons du début du siècle.

Dès 1844, les Price utilisent cette rivière pour le fonctionnement de leur moulin et pour la pêche au saumon. Par la suite, quelques particuliers et le Club de pêche et de chasse de Petit-Saguenay en détiendront tour à tour les droits de pêche. La rivière sera ensuite exploitée par le Dumas Fishing Club (dirigé par un actionnaire de la compagnie Price) ainsi que par des financiers américains jusqu’en 1966.

La même année, un décret gouvernemental attribue le statut de réserve faunique à la rivière et l'Association chasse et pêche du Bas-Saguenay (ACPBS) est créée. Encore aujourd’hui, ce site fait partie des lieux d’importance de mise en valeur du saumon.

Photo: Marie Brunet



Excerpt of
La MRC du Fjord-du-Saguenay, espace d'inspiration

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad