Saint-Fulgence

Église Saint-Fulgence

Au 257, rue du Saguenay

En 1846, une chapelle est construite à Saint-Fulgence par le père Jean-Baptiste Honorat et ses paroissiens, pour ensuite être déménagée. En 1854, une seconde chapelle est en place. La première église sera construite en 1866, préservée du Grand Feu de 1870 et achevée en 1889. En 1942, on procède à sa démolition et, un an plus tard, à sa reconstruction, en réutilisant l’ancien clocher.

Un presbytère s’ajoute à l’ensemble en 1957. L’église actuelle date de 1977 et a été pensée par les architectes Claude Leblond et Serge Tremblay; elle a été convertie en 2011 en centre multifonctionnel. 

Photo: SHS-P2, S7, P02134-01

Flèche du littoral

Sur la route 172

Impossible d’évoquer Saint-Fulgence sans noter l’imposante présence de la flèche littorale. Bien visible à marée basse, elle marque la rencontre des eaux douces du lac Saint-Jean et de celles, salées, du fleuve Saint-Laurent.

Cette longue bande de sable et de roches mesurant 650 m est unique en raison de sa position perpendiculaire au rivage. Les pêcheurs y vont pour taquiner le poisson. Non loin de là, l’Anse-aux-Foins accueille, durant l’hiver, un village de pêche blanche. Les cabanes colorées sur l’étendue gelée composent un paysage grandiose.

Photo : Sophie Gagnon-Bergeron

Cimetière de l'Anse-aux-Foins

Sur la rue du Saguenay

Le coeur du village, formé de l’école, de l’église, du presbytère et du cimetière, est traversé par la rue du Saguenay. Le cimetière arbore plusieurs croix en fer forgé ainsi que d’autres monuments anciens. De là, on peut admirer les battures de Saint-Fulgence, sillonnées de sentiers aménagés.

Photo: Sophie Gagnon-Bergeron

Route Tadoussac

La route Tadoussac offre une quantité impressionnante d’échappées visuelles sur le fjord du Saguenay, notamment au sommet des hautes pentes qui marquent le tracé de la route du Fjord.

Une section de cette route contourne le cœur de la municipalité et traverse le paysage marin, bordée d’un côté par un marais de nidification et de l’autre par la rivière Saguenay. Cette section a été construite en 1972 et a nécessité le dynamitage d’un imposant cap rocheux d’une hauteur de 71 m. Cette artère est ponctuée de maisons ancestrales et décrit de nombreuses courbes irrégulières.

Photo: Sophie Gagnon-Bergeron

Le Remous

Sur la route 172

Jusqu’en 1910, l’activité maritime est très importante à Saint-Fulgence, notamment durant ce qu’on appelle «l’ère des goélettes». Les gros navires, qui ne peuvent remonter la rivière Saguenay davantage sans risquer de s’échouer, s’arrêtent devant le village au quai dit le « Remous » et accueillent les cargaisons de la Compagnie de pulpe de Chicoutimi. Saint-Fulgence est, à cette époque, le lieu d’où sont expédiés les produits de l’activité forestière régionale. La construction d’une ligne de chemin de fer allant jusqu’au port de Bagotville entrainera, plus tard, le déclin de cette activité économique.

Photo:  SHS-P2, S7, P10512-01



Excerpt of
La MRC du Fjord-du-Saguenay, espace d'inspiration

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad