Maison Foster - Couvent Maplewood

Au 26, rue Clark


La maison Foster

Au milieu des années 1860, Asa Belknap Foster emménage dans la plus grande et luxueuse résidence jamais construite à Waterloo. 

Bien connu pour son rôle de constructeur de chemin de fer et de politicien, Asa B. Foster fut aussi l’un des principaux instigateurs du développement urbain de Waterloo. Avant l’arrivée du chemin de fer, en 1861, le village était concentré au nord, à environ un kilomètre et demi de la nouvelle gare. Entre les deux, un vaste terrain inoccupé, propriété d’A. B. Foster.

Pour relier ces deux pôles, ce dernier aménage la rue Principale (Foster) et il en lotit les terrains adjacents. Puis, convaincu que les fidèles aiment vivre près de leur église, il offre gratuitement des lots aux communautés religieuses qui désirent s’établir. Catholiques, méthodistes, anglicans et universalistes profiteront de l’offre d’A. B. Foster, si bien que ce territoire, jadis désert, se peuplera rapidement.

Suivant le décès de Asa B. Foster, en 1877, la propriété revient à la veuve de Foster, qui la vend, en 1882, aux Sœurs des Très-Saints-Noms-de-Jésus-et-de-Marie. Ces dernières y ouvrent un couvent qu'elles nomment Maplewood.



Excerpt of
Waterloo - Sur les traces de nos fondateurs

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad