Waterloo Cemetery

Le Waterloo Cemetery

Comme chacun est à même de le constater, le cimetière où reposent les pionniers de Waterloo se situe au cœur de la ville. Cet emplacement insolite, on le doit indirectement à A. B. Foster, grand propriétaire foncier et constructeur de chemin de fer.

Lorsqu’il est établi, au début du XIXe siècle, ce lieu de sépulture se trouve en pleine campagne, loin de la population waterloise. Ce n’est qu’après 1860 que cette partie du village prend vie, que des églises sont érigées, que la population afflue et que les maisons sont construites, enclavant ainsi le cimetière. Et comme on l’a vu précédemment, c’est à A. B. Foster qu’incombe l’initiative de ce développement.

Au 150, rue de la Cour


La maison Slack-Ellis

Au cours des premiers cent ans de son histoire municipale, soit de 1867 à 1967, Waterloo voit 48 maires défiler à l’Hôtel de Ville, chacun d’eux y demeurant deux ans et demi en moyenne.

Or Edward Slack fait ici bande à part, puisqu’il se maintient en poste durant sept années, de 1881 à 1888. C’est dire combien l’homme est apprécié des conseillers municipaux, car c’est à eux que revient la responsabilité d’élire le maire en leur sein. Il faut attendre l’arrivée d’Armand Russell à la mairie, en 1957, pour que le record de longévité d’Edward Slack soit battu.

* Afin de vous rendre à la rue Foster, longez le cimetière sur la rue Shaw et vous arriverez à la maison du Dr Jameson. Portez attention au garage (écurie) attenant, qui est particulièrement bien conservé.



Excerpt of
Waterloo - Sur les traces de nos fondateurs

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad