La tombe de Louis Riel

La tombe de Louis Riel

Le tombeau de Louis Riel se trouve dans le cimetière de la Cathédrale de Saint-Boniface, là où il a été enterré le 12 décembre 1885. Mais ce n’est qu'en 1992 que Louis Riel devient reconnu comme l’un des fondateurs du Manitoba.

Louis Riel et les Métis

Au début de la colonisation de l’Ouest, qui était motivée par la prospérité et l’expansion du commerce des fourrures, les voyageurs qui venaient s’établir à La Fourche et ses environs étaient en grande partie célibataires. Ils s’unirent donc aux femmes Autochtones, créant la nation métisse. Autour des années 1860-1870, les Métis étaient nombreux dans la colonie de la Rivière-Rouge. Ainsi, lorsque le gouvernement canadien, représenté par le lieutenant William McDougall, a voulu s’emparer du territoire sans consulter ses habitants, la nation métisse a établi une forte résistance avec à sa tête Louis Riel. Ce dernier était alors secrétaire du Comité National des Métis présidé par John Bruce.

Comme le gouvernement central avait tendance à négliger l’avis de Louis Riel et de ses partisans, le conflit s’envenima. Le manque de réalisme du lieutenant MacDougall accélère le processus de désobéissance civile qui aboutit à la prise d’Upper Fort Garry par les partisans métis en 1869. À l’époque, ce fort était le pilier économique de l’Ouest par l’important commerce de fourrures qui s’y déroulait. Le 10 décembre 1869, les Métis décident de mettre en place un gouvernement provisoire pour négocier avec le gouvernement canadien et Riel en devient président le 27 décembre. La suite est écrite en lettre de sang dans l’histoire du Canada. Après avoir commandé l’exécution d’un rebelle, Thomas Scott, Riel se fera de nombreux ennemis qui voudront venger la mort de Scott. Riel n’a d’autre choix que de s’exiler aux États-Unis. À la demande de quatre Métis, il reviendra au pays défendre son peuple dont les droits étaient toujours bafoués, mais les Métis devront malheureusement capituler. Il sera finalement jugé pour haute trahison et pendu le 16 novembre 1885.

Le gouvernement provisoire de 1869-1870

Cette photo présente des membres du gouvernement provisoire qui voit le jour le 16 novembre 1869, remplaçant ainsi le Conseil d’Assiniboia. Ce dernier était le gouvernement local créé en 1822 par la Compagnie de la Baie d’Hudson pour administrer la Colonie de la Rivière-Rouge.

Présidé par Louis-Riel, au centre de la photo, le gouvernement provisoire est élargi en 1870. Il adopte une nouvelle liste des droits dont plusieurs articles seront intégrés à l’Acte du Manitoba quelques mois plus tard, le 12 mai, 1870. Cet Acte est mis en vigueur en date du 15 juillet 1870, lorsque le Manitoba devient la cinquième province à se joindre à la Confédération canadienne.

La Maison-Riel

Louis Riel lui-même n'a jamais habité la maison de sa mère. Il n'y fait qu'une brève visite à l'été 1883. C'est toutefois là que son corps est exposé durant deux jours, en décembre 1885, après son exécution pour sa participation à l'insurrection du Nord-Ouest.

La maison est demeurée dans la famille Riel jusqu'en 1968, avant d'être acquise par Parcs Canada en 1969, pour ensuite devenir le lieu historique national de la Maison-Riel. Elle a été restaurée et meublée telle qu'elle l'était au printemps 1886, six mois après la mort de Louis Riel.



Excerpt of
Circuit historique de Saint-Boniface

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad