Maison Éphraïm Parker

7, rue Front

Photo source: Association du Patrimoine d'Aylmer


De nos jours

Cet édifice a été restauré tout en gardant son cachet d'antan après avoir vu cinq générations de Lindsay l'occuper au fil du temps. Il a désormais une vocation commerciale.

Version textuelle

Harvey Parker acheta ce terrain en 1800, mais ce n’est que 40 ans plus tard qu’il y construisit cette maison pour son fils, Ephraïm. Elle a aussi été appelée la maison Lindsay, puisque cinq générations de Lindsay l’ont occupé pendant près d’un siècle, à partir de 1865. Ils y opérèrent une fabrique de haches et de bardeaux, ainsi qu’une scierie dans leur cours arrière. Les hangars furent démolis en 1961 par les propriétaires de l’époque, qui réutilisèrent le bois afin de construire une galerie d’art sur le terrain voisin.

Tout comme sa voisine, l’Auberge Symmes, la bâtisse est de style géorgien. Remarquez la symétrie des ouvertures, le volume rectangulaire du bâtiment à deux étages et demi, la toiture à deux versants en pente moyenne et les fenêtres à 24 carreaux. Toutefois, cette demeure de pierre taillée et de bois a été construite plus modestement, sans trop d’ornementations. La porte centrale est légèrement en retrait, sans fronton ni colonnes.

La maison Ephraïm Parker est située dans l’aire de protection dont bénéficie l’Auberge Symmes par le gouvernement du Québec et fait ainsi partie intégrale du patrimoine riverain d’Aylmer.



Excerpt of
Circuit historique du Vieux-Aylmer

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad