Maison Georges McKay

53, rue Principale


Vue d'ensemble d'antan

On remarque ici qu'on disposait à l'époque de trottoirs en bois devant et sur le côté de cette magnifique maison, composée de détails exceptionnels.

De nos jours

Au fil des époques, cette maison a toujours conservé son authentique cachet d'antan et a été bien entretenue. On peut y remarquer, entre autres, une "promenade des veuves" sur le toit.

Version textuelle

Les lignes architecturales accentuent la verticalité de cette volumineuse maison de style néo-Queen Anne de briques et de bois de deux étages. Elle est composée de détails exceptionnels comme son porche circulaire à colonnes, son toit à faux-comble et la mixité des matériaux. Cette construction asymétrique se distingue par l’agencement de plusieurs détails témoignant d’une certaine créativité et sens artistique. Remarquez les ornementations de bois, le balcon à l’étage de style temple grec, ainsi que le belvédère sur le toit, aussi appelé promenade de la veuve.

Georges McKay, qui a fait construire cette maison en 1903, n’en profita que quelques années avant de la revendre à Thomas Ritchie, propriétaire d’une scierie avec son frère. Située au coin des rues Principale et Dalhousie, le terrain de la maison était encadré par un trottoir de bois. Typique de l’époque, la cours arrière comprenait un potager, des poules, une vache, un verger, une écurie, des hangars et une remise.



Excerpt of
Circuit historique du Vieux-Aylmer

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad