Maisons Inglis et Denault-Church

62, 64, rue Principale


De nos jours

La maison construite par les frères Inglis, au 62 et 64 rue Principale, a déjà abrité un magasin général.

66, rue Principale

Cette maison a été construite en 1870 par Ferrier Denault. Il la vend en 1882 au Docteur Ruggles Church qui la loue à Thomas Smith, un forgeron.

De nos jours

La maison construite par Ferrier Denault, au 66 rue Principale. Celui-ci ne l’a jamais habité.

Version textuelle

Maintenant recouvertes de stucco, les maisons situées au 62, 64 et 66 rue Principale ont été construites de billots équarris vers 1870. Bien qu’Aylmer fût la ville la plus prospère des environs à l’époque, ces maisons témoignent de la vie de la majorité des aylmerois. Anglophone ou francophone, la plupart des gens résidents à Aylmer étaient des familles sans instruction et qui travaillaient fort toute la journée pour de maigres revenus. Leurs maisons étaient construites de billots de bois posés directement sur le sol et empilés les uns sur les autres.

La maison située au 62 et 64 rue Principale a été construite par les frères Inglis. Il s’agit d’une des rares maison double en pièce sur pièce de l’époque. Dans la partie droite, William Inglis tenait une boulangerie et Hiram Inglis y aménagea un magasin général. Le reste de la maison, soit la partie au-dessus du magasin ainsi que la partie gauche, servait de résidence à leurs deux familles.

Quant à celle du 66 rue Principale, elle été construite par Ferrier Denault mais celui-ci ne l’a jamais habité. Pendant près de 10 ans, elle a été louée à Théodore A. Howard, un pharmacien qui était venu de Montréal pour s’installer à Aylmer. Denault la vend ensuite au Dr. Ruggles Church qui la loue pendant plusieurs années.
 



Excerpt of
Circuit historique du Vieux-Aylmer

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad