Église Sainte-Agnès

Le curé Choquette

Photo source: Morphart Créations inc.


L'histoire de l'église Sainte-Agnès

L’église Sainte-Agnès a été érigée au début des années 1900, lorsque Lac-Mégantic était en plein essor grâce à l’arrivée du train. C’est le curé Choquette qui a voulu une église majestueuse, une construction majeure témoin d’une foi vivante et prospère.

La construction se fera en 2 phases : le décès inattendu du premier architecte en 1902 suspend les travaux. Le soubassement en pierres de l’église inachevée servira de lieu de prière jusqu’à la reprise des travaux, en 1911.

En octobre 1913, la construction est terminée, et c’est la bénédiction solennelle. On lui donne le nom de Sainte-Agnès, une jeune martyre qui témoigne de la richesse de sa foi en se refusant au fils du gouverneur de Rome, vers les années 305, pour consacrer sa vie au Christ. C’est aussi un clin d’œil au village où était située la première chapelle qui portait déjà le nom d’Agnès en l’honneur de Lady Agnès Macdonald, épouse du premier ministre du Canada John A. Macdonald.

Les années 1950 représentent une période sombre pour l’église Sainte-Agnès. Dans un mouvement général d’épuration des églises, la décoration intérieure, alors riche et luxueuse, est modifiée de façon irréversible. La nouvelle décoration, en bois, est similaire à celle que l’on retrouve aujourd’hui. L’aspect extérieur a été peu altéré, l’église demeure ainsi un lieu d’intérêt pour les amateurs d’architecture.

Photo: Archives du journal L'Écho de Frontenac

Verrière patrimoniale

Au début du XXe siècle, les Pères Jésuites, à Londres, souhaitent remplacer la verrière ternie de leur église. Elle est donc enlevée, nettoyée, réparée et consolidée par l’atelier chargé de la réalisation de la nouvelle verrière.

Par un concours de circonstances, le vitrail restauré traverse l’océan et se retrouve entre les mains du curé Joseph-Eugène Choquette, alors en charge de la paroisse Sainte-Agnès. Ce serait un paroissien de Compton qui la lui aurait offerte.

Le 18 juillet 1913, l’assemblée de la Fabrique autorise des modifications au mur de chevet de l’église Sainte-Agnès, alors en construction, pour recevoir cette œuvre de grande dimension.

Les neuf lancettes, qui forment la partie inférieure du vitrail, représentent l’Arbre de Jessé, schématisation de la généalogie de Jésus selon les évangélistes saint Mathieu et saint Luc. Dans le corpus québécois, il s’agirait du seul vitrail abordant ce thème. Le tympan, partie supérieure, comporte des scènes relatives à la Vierge. La lecture de ce vitrail se fait de bas en haut.

On peut visiter l'église en période estivale entre 10 h et 16 h.

L'église, sa consécration

L’église Sainte-Agnès est reconnue dans la région comme une œuvre majeure en raison de ses dimensions imposantes, de sa complexité, de son ornementation et du déploiement des éléments architecturaux. Le bâtiment est source de fierté et est vu depuis sa construction comme un symbole de la foi des Méganticois.

En visitant l’église, vous remarquerez sur les murs 12 croix accompagnées de 12 cierges : ils symbolisent sa consécration. Cette cérémonie a eu lieu le 27 octobre 2013, cent ans après sa bénédiction solennelle. Une église que l’on consacre est une église vivante. Ce geste de reconnaissance est un hommage à la force et à l’espérance de la communauté.

Photo de l'église vers 1950

Mise en lumière architecturale

Le soir, une centaine de lumières illuminent la façade et les côtés de l’église Sainte-Agnès. Ce projet de mise en lumière, conçu par le studio Ombrages de Québec, a été récompensé lors de concours prestigieux :

1er prix IDA Québec 2016 (International Dark-Sky Association)
3e prix mondial Dark Awards Architecture 2015-2016

Pendant toute l’année, l’église s’illumine chaque soir. Du 24 juin à la fête de l’Action de grâce, entre 21 h et 21 h 30, on peut assister à son jeu de lumières.

Le choix de technologies performantes permet de réduire la pollution lumineuse et de respecter les normes de la Réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic, dont fait partie Lac-Mégantic, tout en mettant en valeur l’œuvre architecturale.

L’église Sainte-Agnès, un lieu phare au cœur de la ville de Lac-Mégantic.

Photo: Claude Grenier



Excerpt of
Le Marcheur d'étoiles | Circuit touristique de Lac-Mégantic

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad