Printemps des outardes

Par Mireille Lévesque (2013)

L’œuvre, installée sur un brise-glace, symbole même de la présence du fleuve à Varennes, est constituée de six mosaïques en forme de vague. Chacune d’elle présente une outarde dans un environnement différent. Ces grands oiseaux, omniprésents sur notre territoire, ont été constitués de divers matériaux, dont des pièces de tuiles provenant de l’ancien pensionnat Notre-Dame du Sacré-Cœur maintenant devenu l’hôtel de ville, ce qui confère à l’œuvre une touche d’humanité.

Crédit photo : Simon Lanciault

La répétition...

Son approche artistique est guidée par la répétition qui est au cœur de son travail. Elle l’utilise comme une structure fondamentale qui séquence la forme d’art. Cette répétition lui donne souvent l’illusion du temps sans fin. Le fleuve et son environnement l’inspirent grandement. Les oiseaux, les vagues et les saisons sont tous des éléments qui créent un certain rythme, tels des motifs musicaux.



Excerpt of
L'art public à Varennes

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad