Les Apôtres de l'Amour Infini

Un mouvement religieux créé en 1967

Photo source: Centre de Généalogie, des Archives et des Biens Culturels de Château-Richer


Les Apôtres de l'amour infini

Les Apôtres de l'amour infini est une Église parallèle québécoise dirigée par Jean Gaston Tremblay (1928-2011), Joseph Philippe Gaston Tremblay pour l'état civil (Rimouski, Canada). Jean-Gaston Tremblay s'est proclamé « pape » en 1968 sous le nom de Grégoire XVII suite à une « vision mystique », prétendant succéder au Français Michel Collin (1905-1974), antipape (« mystique » lui aussi) sous le nom de Clément XV et fondateur de l'Église rénovée du Christ, à laquelle Jean-Gaston Tremblay avait tout d'abord rattaché son Ordre du Magnificat de la Mère de Dieu et ses Apôtres de l'amour infini.

La communauté est d'inspiration catholique mais n'est en communion ni avec l'Église de Rome, ni avec aucune Église canonique et diffère théologiquement de celles-ci sur de nombreux points.

Source: Wikipedia sous la rubrique Apôtres de l'amour infini.

En 1983, les dirigeants de la communauté projettent de s'établir dans la région de Québec. Le 13 juillet 1983, le père Jean-Grégoire de la Trinité, leader spirituel, acquiert une terre sur les plateaux de Château-Richer appartenant à Guy Laplante. Sur ce domaine de deux arpents de largeur sur 31 de longueur, un monastère "aux allures de pagode" est construit et accueille ses premiers occupants au printemps 1986. 

Aujourd'hui en 2019, il ne reste que quelques membres de la communauté qui habitent encore le monastère. 

Source: Buteau, Lise (2005). « Château-Richer, Terre de nos ancêtres en Nouvelle-France », page 130

Texte de la narration

Papi : Bon, jusqu’ici je ne vous ai parlé que d’organismes datant d’il y a fort longtemps. Le prochain organisme est plus récent. Il s’agit de l’Ordre du Magnificat de la Mère de Dieu, surtout connu sous le nom d’Apôtres de l’amour infini. 

Guillaume : Ils doivent être gentils ces gens-là s’ils donnent de l’amour à l’infini?

Papi : Je ne sais pas, Guillaume. Mais je peux te dire que c’est un certain Jean-Gaston Tremblay, prêtre puis évêque qui a été l'instigateur de cet ordre. De profonds différends avec l’Église catholique l'ont amené à formellement quitter son rôle d'évêque en 1967 pour se rattacher à un mouvement qui avait pris naissance en France au XIXe siècle. Il a fondé sa propre Église ici au Québec.  La vierge Marie lui serait apparue en 1968 et suite à cela, il a créé l’Ordre du Magnificat de la Mère de Dieu et ses apôtres de l’amour infini basé au Mont Tremblant. Il a éventuellement nommé ses propres évêques et il s’est fait sacrer Pape en 1971. Il a pris le nom de Pape Jean-Grégoire XVII. L’organisme a voulu s’établir près de Québec. C’est ainsi que le pape Jean, comme on l’appelait, a acheté une terre à Château-Richer, sur laquelle il a construit un monastère aux allures de pagode. Aujourd’hui, le monastère y est toujours et on me dit que quelques sœurs y vivraient encore et œuvreraient dans la région de Québec en participant à des actions caritatives. 



Excerpt of
Histoire et légendes de Château-Richer | Circuit de 9,4 km

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad