Cœur campus

Du bitume à l'îlot de verdure


150 places de stationnement devenues vertes

Devant le même Pavillon de la Faculté d'éducation, mais avec le stationnement, en 1964.

Un ruisseau surdoué

Élément clé du Coeur campus, le ruisseau qui serpente du pavillon Georges-Cabana jusqu’au pied de la Faculté des lettres et sciences humaines est alimenté par la pluie provenant des toits et des parcs de stationnement. Conçu pour assainir cette eau de pluie, il filtre et nettoie jusqu’à 15 litres d’eau par seconde dans ses bassins et cascades.

Une plantation intégrée

Plusieurs plantes du parc sont des espèces vivaces, rustiques et indigènes. Adaptées aux conditions du milieu, elles résistent bien aux rigueurs de l’hiver, aux sécheresses, aux insectes nuisibles et aux ravageurs, ce qui minimise leur entretien. Les plantes sont aussi sélectionnées pour favoriser les pollinisateurs et préserver la biodiversité.



Excerpt of
L'Université de Sherbrooke et ses trésors verts

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad