Cimetière Riverview de Scotstown

Lieu de repos des pionniers écossais venus s’établir à Scotstown

Photo source: © 2019 Tous droits réservés 9029-1949 Qc inc.


Texte de la narration

Nous sommes devant le CIMETIÈRE RIVERVIEW, à la sortie de SCOTSTOWN, le long du SENTIER DES ÉCOSSAIS.

Témoin de la vigoureuse présence écossaise qui marqua l’histoire des Cantons-de-l’Est au milieu du 19e siècle, le CIMETIÈRE RIVERVIEW est le lieu de repos de la plupart des premiers arrivants d’Écosse venus s’installer à SCOTSTOWN. 

L’histoire du peuplement écossais parlant gaélique est indissociable de celle de Donald MORRISON, le hors-la-loi de Lac-Méganc. En effet, dans les jours les plus sombres de la chasse à l’homme dont il faisait l’objet, jamais MORRISON n’aurait obtenu le soutien de la communauté si ces pauvres cultivateurs ne s’étaient reconnus en lui. Eux qui avaient quitté la famine pour venir dans les Cantons, avaient fini par sympathiser avec ce personnage légendaire.

L'histoire de l'indien Archie Annance, inhumé dans ce cimetière

Plusieurs témoignages rapportent l’histoire d’un Abénakis du nom de Archie Annance qui aurait vécu au alentour du mont Mégantic et qui aurait été assassiné en 1891 parce qu’il connaissait l’existence d’un gisement d’or… et aurait trop parlé.

L’indien Archie Annance (Archleas de son vrai prénom, surnommé Archie) est celle d'un homme qui a cherché et trouvé un gisement d’or dans la région. Celui-ci est enterré dans ce cimetière et sa pierre tombale est à part des autres, un peu à l'écart et cachée par rapport au reste du cimetière, dû au fait que c’est un indien non confessé, considéré comme un impur.

Annance avait possiblement de l’or sur lui... et il en avait un peu trop dit au sujet du gisement d'or. Des personnes cupides l’ont tué.

D’autres personnes se sont occupées de l’enterrer. Mais sans grande cérémonie, ni grande dépenses funestes:  son cercueil, qui a coûté 2,50 $, a été payé avec l’argent recueillie suite à la vente de ses objets personnels.

À l’époque du Far West et des cowboys, une vie ne vallait pas bien cher parfois.



Excerpt of
Sentier des Écossais | Sur les traces de Donald Morrison

View the complete tour with the BaladoDiscovery app for free on Android or iPhone/iPad